Nicolas Sarkozy "face à la une"

Publié le par raph39

Retrouvez l'intégralité de l'émission face à la une avec Nicolas Sarkozy comme invité :

 
 Vidéo disponible sur TF1.fr

Publié dans Passage télévisé

Commenter cet article

Baptiste 26/04/2007 13:38

Hier encore elle était risible, même Chabot qu'est pas franchement de droite s'est amusée à la coincé. La phrase que j'ai préféré dans toute l'émission : " Il y a trop de riches ". Comme s'il pouvait y avoir trop de riche. Ca revient à dire qu'il n'y à pas assez de pauvres....Et puis aussi j'ai aimé quand Chabot l'a emmener sur le terrain des multi-récidivistes. "Monsieur Sarkozy croit qu'une loi sur les Multi-récidivistes suffira à ce qu'il n'y en ai plus. Il se trompe". " Mais alors que proposez-vous Madame Royal ?". "C'est simple, je ne veux plus qu'il y ai de multirécidiviste."Une loi n'est surement pas suffisante, mais c'est toujours mieux que rien du tout.Ses réponses ont été vagues tout au long de l'émission.Royal, qui aime tant le débat, a demandé aux chaines chargées d'organiser le débat du second tour que le temps soit réduit par rapport aux débats de second tour traditionnel...Elle est en position de challenger dans le débat, c'est elle qui va devoir attaquer Sarkozy, c'est pas la position la plus confortable. Jospin a échoué face à Chirac en 1995. Royal est moins bonne que Jospin, Sarkozy meilleur que Chirac.... Ca va faire mal....

Damien39 26/04/2007 12:07

Non, une politique du changement !Alors Sarkozy qui refuse de débattre mais accepte dialoguer avec Bayrou... Y a pas plus contradictoire !Et si certaines personnes qui, après avoir écoutées Ségolène Royal hier soir dans A vous de juger, ont changé leurs intentions de votes pour NS en faveur de SR, c'est qu'elle a convaincu et qu'elle a un programme qui tient la route.

Baptiste 26/04/2007 11:32

Oui, c'est Bayrou qui proposait une politique de l'immobilisme. Royal propose une politique du retour en arrière, c'est encore mieux !

Damien39 26/04/2007 10:53

Je n'appréice pas l'idée de ne pas faire un référendum sur l'Europe. Et quel menteur quand il dit que Mme. Royal propose une politique de l'immobilisme !