Nicolas Sarkozy : « Je veux être le candidat de l'ouverture parce que je veux être le président de l'ouverture »

Publié le par raph39

Pour sa première réunion publique d’après le premier tour de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy s’est rendu à Dijon.

 

De nombreuses personnalités ont participé à ce grand meeting qui a réuni entre 8 000 et 10 000 personnes. Plusieurs ministres, Jean-Louis Borloo, Gilles de Robien, Renaud Dutreil, Dominique Perben, ainsi que le chanteur Enrico Macias étaient présents.

 

En ouverture du meeting et devant les acclamations du public, Enrico Macias a chanté pour Nicolas Sarkozy ces paroles : « Toi Sarko, je suis bien dans tes bras ! ».

 

Un invité exceptionnel a fait ensuite son apparition : Eric Besson, ancien secrétaire national socialiste à l'Economie, député de la Drôme. Acclamé par la foule lors de sa montée sur scène, Eric Besson a déclaré qu’il était « un homme de gauche » qui allait « soutenir et voter pour un homme qui se revendique de droite ». « Je suis un progressiste, convaincu que pour cette élection, c'est un républicain de droite qui porte le mieux les valeurs auxquelles je crois », a-t-il  dit.

 

Nicolas Sarkozy a prononcé son discours. Il a affirmé qu’il ne scellerait pas d’alliance « au détriment » de ses convictions. Il a expliqué qu’il ne se livrerait à « aucune ouverture politicienne qui chercherait à rassembler à travers des débauchages ou, pire, des marchandages ».

 

« Que l'on ne compte pas sur moi pour faire quelque concession que ce soit au régime des partis. Que l'on ne compte pas sur moi pour renier mon projet dans le but d'obtenir un consensus entre les partis. Je ne construirai pas une union des partis sur le sacrifice de ma sincérité », a-t-il également ajouté.

 

« Je veux être le candidat de l'ouverture parce que je veux être le président de l'ouverture, mais d'une ouverture qui n'a rien à voir avec la politique politicienne, d'une ouverture qui n'est pas l'ouverture vers les appareils », a-t-il affirmé.

 

Selon Nicolas Sarkozy, l'ouverture, « c'est l'ouverture d'esprit », « c'est l'ouverture vers les autres, vers ceux qui ne pensent pas la même chose que [lui] ».

 

« L'ouverture, c'est le contraire du reniement », « c'est l'amour des autres. Ce n'est pas le marchandage, ce n'est pas la négociation des places. Je ne marchanderai pas, je ne négocierai pas mais je ferai preuve d'ouverture d'esprit et d'esprit de tolérance »,  a-t-il conclu.

Publié dans sarkozy-2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bebe 01/05/2007 19:31

malheureusement en france le mot rascisme est tres mal utiliser quand je lis la france aux arabe et quand je me fais tabasser par une personne non regulariser dans mon college public et que je porte pleinte l eleve n est pas exclut de l etablissement mais en permanance au lieu d etre en cour quelle punition laisser moi rire et comble de l irronie la pleinte n as put aboutir car elle est en situation irreguliere si c etais moi qui l avais tapper j aurrais eu un renvoi de l etablissement et une pleinte pour rascisme ......alors loui a sarko pour l egalite des chance et pour vivre librement dans mon pays

Swanie 26/04/2007 18:19

Analyses plus détaillée et commentaires
http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-823448,36-901666@51-885801,0.html
Le livre de Serge Portelli sortira version papier le 3 mai 2007 chez L'Harmattan

raph39 25/04/2007 13:48


Le Pacte présidentiel tu pourras le relire car il va changer et prendre un goût de droite puisqu'il faut que madame Royal est prête a sacrifier ses convictions contre un appel au vote de Bayrou. Tu risques de déchanter quand on sait que Bayrou est pour une baisse de la fiscalité notamment l'ISF, qu'il vaut réduire les charges du travail, qu'il ne veut pas généraliser les 35h... C'est vrai que ça vous ressemble ...
 

Et pour le CPC tu dit que c'est un CPE améliorer et là tu as vu tu la défends ! Tu étais pour le CPE ? Nous on critique le CPC notamment sur le mode de financement. Tu vois toi aussi tu la défendrais quoi qu'il arrive.
 

Et enfin je te rappelle ce que Fabius (je crois que c'est lui) a dit le soir du premier tour : "ce deuxième tour sera un référendum pour ou contre Sarkozy". Ça montre bien votre façon de voir les choses. Le programme ça passe après !!
 

 

Baptiste 25/04/2007 13:45

Rien que l'idée des "100 propositions" est ridicule. Pour tomber sur un chiffre rond, le PS a soit brodé, soit supprimé des idées, ce qui montre bien le sérieux et la rigueur qui a été mis en oeuvre à l'élaboration de ce " programme". Programme qui se finance en ésperant une hausse généreuse de la croissance.... quel sérieux.Les analystes de Rexecode ont examinés les programmes de Royal et de Sarkozy et sont arrivés à la conclusion que celui de Madame Royal aurait un effet négatif sur la croissance. Avoue qu'il est dangereux de prétendre s'appuyer sur une forte hausse de la croissance  pour financer un programme qui a un éffet négatif sur cette dite croissance.J'ai ne jamais pris position POUR le cpe, mais j'ai toujours pris position CONTRE les blocages. Le CPC et le CPE sont des contrats assez similaire sur le fond et posant les mêmes problèmes. Je suis plutot contre un CPC qui endetterait la France, et a postériori je suis plutot contre le CPE aussi. Nicolas Sarkozy ne propose pas la multiplication des contrats de travail comme madame Royal, mais cherche au contraire à clarifier la situation en supprimant tout les contrats de travail autre que le CDI.Il propose un grand contrat unique, à durée indeterminée, et ou tes droits augmentes au fil de l'ancienneté.Je t'ai répondu sur l'autre article à propos des propos de NS sur la génétique.

Damien39 25/04/2007 13:22

Ségolène n'a pas de vrai programme ??? Lis le Pacte Présidentiel, on en reparle après !La différence entre les "supporters" de l'UMP et du PS, c'est qu'à l'UMP vous être très partiaux !!! La droite propose qqch c'est génial, la gauche propose la même chose améliorée, c'est nul ! (CPE vs Contrat Premiere Chance).Sarko dit qu'on est génétiquement prédestiné à la pédophilie et au suicide, c'est "normal", en tout cas vous le défendez, mais Ségolène dit que ce sont les footballers qui connaissent le moins la Marseillaise et là, c'est le scandale ! Alors que c'est 100 fois moins grave !Impossible donc de discuter avec vous puisque vous n'êtes même pas objectifs !