Ségo spot: comment j'ai fabriqué mon CV !

Publié le par raph39

La candidate socialiste n'a rien trouvé de mieux, pour son spot présidentiel, que de débiter son CV, ou plutôt d'en fabriquer un. J'ai été ceci, j'ai été cela... Par exemple lorsqu’elle dit avoir été magistrate, elle arrange la vérité de manière très avantageuse. Rappelons les faits : elle sort de l’ENA en 1980, relativement mal classée (95eme) et doit choisir un poste de conseillère au tribunal administratif. Déjà en disponibilité elle est alors remarquée par Jacques Attali et rentre à l’Elysée dans la foulée de l’élection de François Mitterrand. Elle n’a donc quasiment jamais travaillé en tant que magistrate, si elle en a le titre, elle n’en a certainement pas l’expérience.

Comment peut-elle dire qu'elle était en charge des dossiers internationaux sous Mitterrand ? Elle était chargée de mission pour les questions de santé, d'environnement (au moment de Tchernobyl , d'où l'obsession de la "transparence" ensuite) et de jeunesse, les seuls domaines d'ailleurs où elle semble compétente. En mai 1981, et jusqu'en 1988, c'est Hubert Védrine qui est le conseiller diplomatique de François Mitterrand, Elisabeth Guigou étant chargée des affaires européennes.

Comment peut-elle dire qu'elle a fait évoluer les choses dans les ministères, comme ministre déléguée, alors qu'elle mettait la pagaille partout où elle passait ? Certes, elle a fait passer un décret pour interdire le bizutage, un autre pour favoriser la distribution de préservatifs ; mais elle s’est également retrouvée liée à une sordide affaire de suicide d’un professeur, Bernard Hanse, accusé à tort de pédophilie. A l’époque elle déclarait "les enfants disent toujours la vérité"…

Bref, Royal s'est fabriquée un CV sur mesure pour la présidentielle comme on irait chez un tailleur chic. Après ses déconvenues en Chine et ailleurs, on comprend qu'elle ait besoin d'en faire accroire sur les "questions internationales" ! Le plus inquiétant dans l'histoire, c'est que Royal a fait disparaître sa biographie officielle du site de la Région Poitou-Charente. On aurait pu découvrir le pot aux roses. Si vous cliquez sur le nom des conseillers régionaux, ça marche, mais pour Royal, ça ne marche plus. Pour retrouver plus d’éléments de sa véritable biographie, vous pouvez vous rendre sur wikipedia.
 
Pour qu'elle insiste avec autant de persévérance et de naïveté à vouloir détailler tous les postes de sous-fifre qu'elle a tenu, c'est bien la preuve qu'elle craint de se faire attaquer sur sa compétence.
Pour ceux qui s'intéressent au programme et au style de Sarkozy, on remarque aussi dans le spot qu'elle essaie de lui ressembler. Royal réfléchit donc sur les méthodes qui marchent et sur celles qui ne marchent pas, au moins d'un point de vue politique... !

Source : desertd'avenir

Publié dans sarkozy-2007

Commenter cet article