Jacques Chirac ne se représentera pas à l'élection présidentielle.

Publié le par raph39

Retrouvez l'allocution du Président de la République du 11 mars 2007 :

 Vidéo disponible sur LCI.fr
 
Sans surprise, Jacques Chirac a annoncé dimanche soir qu'il ne se représentait pas, après douze ans de pouvoir. Le chef de l'Etat a précisé que "s'agissant des échéances électorales, j'aurai l'occasion d'exprimer mes choix personnels".

Dans cette allocution d'une dizaine de minutes, il a voulu délivrer quelques messages aux Français. Le chef de l'Etat a ainsi affirmé que "le bon combat de la France, c'est celui de l'unité". "Ne composez jamais avec l'extrémisme" a-t-il affirmé, à six semaines du 1er tour. Pour lui, "la France est riche de sa diversité".  Deuxième message délivré aux Français, celui de la confiance.  "Vous devez croire en vous et dans la France", a-t-il expliqué. Son troisième message, "c'est l'Europe". "Lors du référendum, vous avez exprimé vos doutes, vos inquiétudes, vos attentes. Il est vital de poursuivre la construction européenne", a-t-il expliqué.

Dans son quatrième message, Jaqcues Chirac a voulu insister sur "les responsabilités particulières" de la France dans l'histoire. "La France n'est pas un pays comme les autres. Elle a des responsabilités particulières, héritées de son histoire et des valeurs universelles qu'elle a contribué à forger. Ainsi, face au risque d'un choc des civilisations, face à la montée des extrémismes notamment religieux, la France doit défendre la tolérance, le dialogue et le respect entre les hommes et entre les cultures", a-t-il expliqué.

L'allocution du chef de l'Etat était emprunte d'une certaine émotion. "C'est avec beaucoup d'émotion que je m'adresse à vous ce soir. Pas un instant, vous n'avez cessé d'habiter mon cœur et mon esprit. Pas une minute je n'ai cessé d'agir pour servir cette France magnifique. Cette France que j'aime autant que je vous aime", a-t-il conclu.

Publié dans Podcast-Video

Commenter cet article