Construire ... le service minimum !

Publié le par raph39

Vieux serpent de mer de la politique française, l'idée d'un service minimum garanti en cas de grève dans les services publics essentiels est pourtant une mesure nécessaire et de bon sens réclamée par une majorité de Français. Une mesure nécessaire car comment peut-on encore accepter dans un pays moderne et démocratique qu'une minorité syndicale bloque à son seul profit catégoriel la marche de services publics qui sont par définition la propriété de tous les Français ? Le secteur des transports publics illustre jusqu'à la caricature ce « droit » de blocage mis en œuvre sous couvert du droit de grève.

 

Certains usagers des transports publics n'ont pas d'autre choix pour se rendre à leur travail. Or les grèves à répétition, notamment à la SNCF, peuvent les mettre en danger dans le maintien de leur emploi. Une mesure de bon sens car honnêtement qui peut dire que l'usage immodéré du blocage et de la prise d'otages d'usagers qui n'ont rien demandé rend un quelconque service à la bonne pratique du droit de grève et à sa crédibilité ? Agir pour mettre en place, enfin, le service minimum garanti en cas de grève est un engagement fort et clair de Nicolas Sarkozy. Le droit de grève s'en trouvera fortement consolidé, car il sera plus crédible. Et si une chose s'en trouvera affaiblie, c'est plutôt la ringarde lutte des classes, seul vrai prétexte actuel à la manie des blocages.

Issue de "Voix populaire" l'hebdo des jeunes populaires du Jura : consultez la ICI

 

Publié dans sarkozy-2007

Commenter cet article

raph39 26/02/2007 23:04

Jérôme pour ce qui est de la réforme du syndicalisme français Nicolas Sarkozy est pour !
Je pense effectivement que le syndicalisme français est arcaïque et qu'il n'est plus représentatif des travailleurs français.
Je vais donc dans un prochain article présenter qu'elle sont les propositions concrètes de Nicolas Sarkozy pour réformer le syndicalisme.

Jerome 26/02/2007 20:20

Instaurer un service minimum est une fausse bonne réponse à un vrai problème.
Le vrai problème, c'est la dictature des syndicats préhistoriques qui ne représentent plus qu'eux même et quelques brontosaures de la "fonction publique".
Renouer avec un vrai syndicalisme, fait de dialogues et de bon sens, est la priorité. Je suis tout prêt à me syndiquer si je trouve un syndicat moderne tourné vers l'avenir.
Il faut déjà commencer à abroger le monopole syndical des vieilles centrales historiques.
L'instauration d'un service minimum serait, dans la logique sarkozyste, entrer tête baissée dans la lutte frontale contre les syndicats actuels. Est-ce le but ?

PRESIDENTIELLE 2007 25/02/2007 01:25

Bonjour,Ayant visité votre site, je crois qu'il fait avancer le débat sur les présidentielles qui se préparent pour 2007.Je gère actuellement un site, justement sur les présidentielles: OBJECTIF PRESIDENTIELLE 2007, à l'adresse : http://presidentielle.2007.free.fr/ .J'aimerais faire figurer un liens vers votre site sur le mien. En contrepartie, je vous propose d'en mettre un sur le votre également.Si cette proposition vous interesse, je vous remercie de m'écrire à l'adresse presidentielle.2007@free.fr .Dans l'attente d'une réponse de votre part,cordialement,Hugo TAUPIN