Nouveau recul de la délinquance en 2006

Publié le par raph39

Communiqué de l'UMP

Les résultats obtenus depuis 2002 permettent aux Français de comparer les bilans et les politiques menées. Alors qu'entre 1997 et 2001, la criminalité avait augmenté de plus de 17%, elle baisse de 9,4%. Cela signifie qu' 1 153 000 victimes ont été épargnées.Les infractions de voie publique, celles qui exaspèrent au quotidien la population, ont baissé depuis 2002 de plus de 24%. Elles avaient augmenté de plus de 10% entre 1997 et 2001.

L'UMP tient à souligner l'excellent travail des services de police et de gendarmerie de notre pays, qui mobilisés et modernisés, parviennent à arrêter plus de délinquants et à mieux protéger les Français.

Ce bilan montre que la volonté et l'action rendent possible l'efficacité et la performance aux services de tous.

Il reste c'est vrai à pleinement gagner le combat contre les violences. Alors qu'entre 1998 et 2002, la gauche ayant abandonné ce terrain, les atteintes aux personnes avaient progressé de 42%, les forces de l'ordre ont réussi, depuis 5 ans, à enrayer la hausse en la limitant à 13, 9%. Ce sont désormais les violences physiques gratuites, soit 5.5% de la délinquance générale, qui progressent le plus.

2007 devra être marquée par la poursuite de cet effort.

Valérie PÉCRESSE et Luc CHATEL
Porte Parole de l’UMP

Communiqué du 11 janvier 2007

Publié dans sarkozy-2007

Commenter cet article