Ségolène Royal ment sur la scolarisation des handicapés !

Publié le par raph39

L'un des évènements de ce débat est bien entendu la colère piquée par Mme Royal sur la scolarisation des enfants hadicapés.

Résumons : Sarkozy affirme qu'il veut scolariser tous les enfants handicapés, et permettre que ce droit soit opposable devant les tribunaux. Royal, monte alors au créneau, dans ce qu'on devine comme étant une colère toute préparée, dans une attaque frontale. Je cite : "Là, on atteint le summum de l'immoralité politique. Je suis scandalisée par ce que je viens d'entendre, parce que jouer avec le handicap comme vous venez de le faire est proprement scandaleux. Pourquoi ? Lorsque j'étais Ministre de l'enseignement scolaire, c'est moi qui ai créé le plan handiscol qui a demandé à toutes les écoles d'accueillir tous les enfants handicapés.", puis dans la foulée : "C'est votre gouvernement qui a supprimé non seulement le plan handiscol, qui a supprimé les aides éducateurs, qui fait qu'aujourd'hui, moins d'un enfant sur deux qui était accueilli il y a cinq ans dans l'école de la République ne le sont plus aujourd'hui. Vous le savez parfaitement."... et d'ensuite critiquer très violemment les prétendus "recours aux tribunaux" prônés par Sarkozy.


La position de Nicolas Sarkozy a été parfaite : qu'a-t-il fait ? Il s'est incliné, a baissé la tête, et a même baissé les yeux devant la verve de Mme Royal. Cette stratégie a été payante à plus d'un égard ! La preuve en est : Royal, se sentant pousser des ailes, s'est vraissemblablement laissée emporter par sa colère, qui d'une maîtrise initiale a donc abouti à une preuve irréfutable de son manque de self control.

Mais allons plus loin si vous le voulez bien. Regardons le motif de la colère de Royal : le plan Handiscol, qui aurait été supprimé selon Mme Royal, par le gouvernement actuel, faisant par là même dramatiquement chuter le nombre d'enfants handicapés scolarisés. Les 7000 aides éducateurs de ce plan auraient donc disparus en même temps que l'aide aux associations d'enfants. Qu'en est-il vraiment ? Le site duSénat nous apprend très bizarrement que le nombre de jeunes handicapés scolarisés n'a cessé d'augmenter depuis 2003 (chiffres non disponibles auparavant), contrairement à ce que Mme Royal semble affirmer. Ensuite, les aides éducateurs (ou auxiliaires de vie scolaire), supprimés selon Mme Royal, existent bel et bien, et sont au nombre précis de 6133 à ce jour, auquels il faut ajouter les 333 nouveaux postes de la rentrée 2007. (Source : le Sénat). On se doute que les AVS ont du apprécier la remarque de la candidate... Voici également le nombre de places et d'autre précisions sur la scolarisation des handicapés, qui infirment toutes totalement les propos de Royal. Bref, le plan handiscol est toujours en vigueur, et même pire, il dépasse les objectifs de la loi initiale. Pour tout complément, vous pouvez contacter directement la cellule écoute Handiscol (n° Azur 0810 55 55 01).
Que doit-on en conclure ? Qui fait preuve du "summum de l'immoralité" ? Est-ce acceptable de jouer avec ce sujet dans une ambition uniquement politicienne ? Il va être curieux d'observer si la presse (entièrement à la botte de Sarkozy, rappelons le...), va relever ces erreurs d'appréciations plus que grossières, mensongères et honteuses.

Source : Le blog 3 hommes et un bulletin

Publié dans sarkozy-2007

Commenter cet article

drzz 03/05/2007 18:35

SARKOZY A GAGNE LE DEBAT :
http://leblogdrzz.over-blog.com/article-6545512.html

Raph39 03/05/2007 09:11

Augustin excuse moi d'avoir oublié la source. Je viens de rectifier et je vais ajouter le lien sur mon blog. Avec toute mes excuses.

Augustin 03/05/2007 08:46

Tu aurais pu noter la source de ce billet c'est à dire, au mot près :

http://www.3hommes-et-1bulletin.com/index.php/2007/05/03/114-le-debat